dimanche 24 septembre 2017

Classic black leggins



Dans mon quotidien en maternelle, je suis souvent assise par terre, agenouillée à hauteur d'enfant, en tailleur, voir dans des positions pas possible quand on fait du yoga...

Tout cela pour vous expliquer qu'au niveau vestimentaire, le confort est de mise.

Exit les petites robes bien ajustées, les talons hauts et autres mignonneries.

Une des pièces maîtresse phare de ma garde de robe est le leggings puisqu'il me permet de porter jupes et robes en toute décence.

J'ai toujours été mitigée concernant la couture des basiques. J'en achète régulièrement et je les use généralement à la trame. Néanmoins je suis également attirée par l'idée du 100% home made... bref... entre les deux, j'ai des difficultés à choisir mon camp.

Et puis si on veut des motifs un peu sympas c'est quand même plus compliqué à trouver.

A la sortie de la collection automne/hiver 2016 d'Ottobre, je me suis laissée tentée par le magasine pour le patron du leggings qui a l'immense particularité de ne comporter que deux pièces.
Oui... la feignasse qui sommeille en moi a été séduite.

 Et bien la feignasse qui sommeille en moi est très heureuse de sa trouvaille. Il arrive au niveau de la taille naturelle et team petites jambes oblige, j'ai du enlever 5 cm en bas!!!
L'élastique est juste replié sur le bord et fini par un zigzag comme l'ourlet du bas. Autant dire que c'est plié en moins de 20 min.

Je l'ai réalisé en taille 40 mais sans ajouter de marges de couture (sans commentaires...) dans un joli jersey tout doux anthracite à pois trouvé à Saint Michel il y a des lustres.

Il faut juste que je modifie un peu la courbe au niveau de la cheville pour éviter ce petit flottement mais je crois que la patron est adopté pour l'usage que je souhaite en faire. J'émets néanmoins quelques doutes si des raccords de motifs horizontaux sont à réaliser.




Mes fesses en photo c'est cadeau

Le crash test a été validé sans jupe ou robe mais à vélo pour une jolie balade autour du lac.



Alors pour vous couture des basiques ou non?
Pour moi cela est en lien direct avec la réflexion de Clo sur les travers de la couture (par ici son nouveau blog).
C'est pas passionnant comme projet mais ça a le mérite d'être utile.
Dans la même idée, je couds aussi pour mon mini qui renouvelle sa garde robe plus vite que moi.
Mais surtout mon arme secrète, ce sont mes copines qui récupèrent beaucoup mes cousettes et du coup, je peux réalimenter mon armoire et continuer à assouvir mes pulsions sans trop me poser de questions.

6 commentaires:

  1. C'est marrant ce que tu écris à la fin car je me rends compte que la raison de mon blocage actuel c'est l'état de ma penderie. Je ne sais pas jeter. Ca me semble tellement fou de changer de garde robe à chaque saison que j'amasse... Il me faudrait des copines comme les tiennes!
    Je pourrais te faire un colis pour tes amies!

    Sinon, chouette basique. Moi j'aime l'idée de tout faire, donc les basiques c'est BIG OUI (surtout quand comme toi on maîtrise la recouvreuse, c'est encore plus rapide que d'aller au magasin!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh Je peine à croire que tu ne trouves pas à donner.

      Supprimer
  2. Ouiiii aux basics... Mais c'est tellement compliqué de ne pas ajouter un petit truc ou un petit machin... Je me retrouve donc régulièrement avec des tops, chemises qui ne s’assemblent qu'avec des basiques ... de magasins tsssss. Compliqué parfois... j'attends une copine de couture de pied ferme ce mercredi qui m'a annoncé avoir plein plein de tee-shirt basiques dont elle ne sait pas quoi faire... A moi la récup !!!!

    RépondreSupprimer
  3. parfait ce legging !! deux pièces en plus !! je vais aller voir ça dans ma biblio pour une future cousette utile... moi aussi j'aime les basiques, c'est ce qu'on mets finalement le plus souvent. je dois me refaire une fournée de tee-shirts bientôt tiens!!

    RépondreSupprimer