dimanche 15 octobre 2017

Me made octobre 2017

Petit récap ultra rapide de la semaine  en images!!!

Pull en maille qui brille non blogué septembre 2016


Robe Lola Victory Pattern février 2015


Pantalon Safran octobre 2016
Sweat Courcelles non bloggué octobre 2016


Jupe manhattan mars 2016
Sweat Courcelles octobre 2016


Pantalon Safran octobre 2016
Hemlock Tee non blogué mars 2017
Gilet Apollon non blogué octobre 2016



Robe givre septembre 2017
Gilet Apollon non blogué


 Jupe Brume novembre 2016
Leggins Classic Black septembre 2017
Culotte Bonnie non bloguée 2016
Top aster décembre 2016

Voici pour cette semaine. Clairement je manque de leggings home Made 😉.


dimanche 8 octobre 2017

Me Made Octobre 2017

Je résiste à la facilité et l'instantanéité d'IG... et même si je poste quotidiennement mes tenues en ce me made, voici tout de même le récap de la semaine!!!


Cardigan Faye - mars 2016

Pantalon Safran, non blogué cousu dans le cadre du projet capsule 2017
Top aster- Décembre 2016
Veste Lola- Mars 2017


 Le 504- septembre 2017


Pantalon Safran, non blogué cousu dans le cadre du projet capsule 2017
Top Janis- Octobre 2016
Veste Lola- Mars 2017
Chaussures Bastille- Octobre 2016

Blouse Cézembre, non bloguée - août 2017
Gilet monceau, non blogué - octobre 2016


Robe givre - septembre 2017
Gilet apollon, non blogué - octobre 2016

Et voilà pour cette semaine. A l'exception des sous vêtements et chaussures, 3 tenues sur 4 sont 100% home made... petit à petit, je vaincrais!!!

mardi 3 octobre 2017

[Montessori] Couture pour les enfants- Les cartes à lacer et broder


Mon mini a toujours baigné dans l'univers de la couture. Et de par mon métier, je me suis longuement interrogée sur le thème de la couture pour les enfants.
Voici donc une synthèse de ma réflexion en la matière et quelques unes des activités que j'ai eu la chance de tester avec des enfants parfois très jeunes.

Je pense qu'il est plus confortable que l'enfant commence ce type d'activités lorsqu'il sait enfiler des grosses perles.

La première activité que je propose est celle des cartes à lacer.

Toute simple sans aucun distracteur chez 1,2,3 montessori



Plus complexe mais toujours sans distracteur chez Oppa Montessori


Plus ludiques, une grande offre est proposée sur ce type de support: ici les cartes animaux  déguisés de Janod
 
Toujours chez Oppa Montessori, il est possible de se faire une idée de ce qu'il est possible de trouver sur le marché tant leur rayon est étoffé.

Il suffit d'adapter à l’intérêt de l'enfant:
-  la matière (bois, plastique, carton fort, carton plus fin)
- le positionnement des trous (sur l'extérieur ou à l'intérieur de la forme) et leur nombre
- le nombre de couleurs à utiliser pour compléter le modèle

Pur les adeptes de DIY, il est parfaitement possible d'imprimer ou de dessiner les supports sur du carton fort ou plastifié.
Chez Dandee designs, on vous explique la marche à suivre!!!

Pour des enfants plus âgés, il est possible de poursuivre cette activité en introduisant l'utilisation de l'aiguille grâce aux cartes à broder.

Modèle complexe avec sequins ur le thème des mille et une nuits par Djeco chez Viva créa

Pour les adeptes de DIY , plusieurs modèles existent prêts à être imprimés.




 Et aussi en version total DIY avec dessin et poinçonnage, pour tout connaître de la technique, cela se passe dans la cabane à idées:


Et en prime voici quelques applications très belles de broderies de carnets pour un projet destiné à être offert par exemple.




DIY chez My rainy days (bon c'est plus pour les très grands mais j'adooore!!!)


Voilà ce que les enfants de PS à GS ( 3 à 6 ans)  ont réussi à faire en atelier pour  le marché de Noël



A très bientôt pour la suite. . . Enfin ceux que ça intéresse 😆😆😆






dimanche 1 octobre 2017

Sweat a bas les chutes

Mon fils m'a lancé un défi chute lorsque je lui ai parlé de la possibilité de lui coudre un sweat zippé: "D'accord mais avec plein de chutes".

Je me suis donc prêtée à un exercice que je n'avais pas pratiqué depuis un certain temps.
J'ai sortir du stock de chutes quelques coupons assez gros mais trop petits pour réaliser entièrement une pièce dedans:
- molleton batman (poches et doublure de la capuche)
- molleton noir (manches et capuche)
- molleton moutarde
- molleton gris
- molleton lurex
- jersey gris (doublure)
 

Côté patron, j'ai opté pour un modèle de sweat zippé à manche raglan du magasine Ottobre.








Certaines pièces ne sont pas coupées dans le droit fil...
Certains raccords sont hasardeux...
La doublure intérieure a été montée après assemblage ce qui m'a valu de la couture à la main pour des finitions propres...



Et mini dans tout ça?
Un peu déçu du résultat pas assez coloré à son goût. Il voyait déjà une pièce multicolore plutôt de type patchwork de ce que j'ai compris. J'ai peu de molleton qui répondent à ces critères mais du jersey, je suis donc en réflexion sur le projet suivant...


Malgré tout, je suis satisfaite du résultat sans compté le fait que mon stock de chutes a diminué (yeah!!!). Les multiples raccords ne m'ont pas facilité la gestion des marges de couture. La pièce comporte pas mal d'imperfections. Je trouve que la capuche qui pourtant a été coupée d'un coup vraiment très grande.

Mini vient juste de recevoir cet ouvrage qu'il a commencé à lire avec beaucoup de sérieux. Je pense donc avoir d'autres défis à relever d'ici peu.
Au sujet des défis, Thread and needles a lancé un concours dont le thème m'interpelle fortement : inspiration végétale. Pour l'instant je sèche mais il me reste encore quelques semaines pour plancher. 

A bientôt

dimanche 24 septembre 2017

Classic black leggins



Dans mon quotidien en maternelle, je suis souvent assise par terre, agenouillée à hauteur d'enfant, en tailleur, voir dans des positions pas possible quand on fait du yoga...

Tout cela pour vous expliquer qu'au niveau vestimentaire, le confort est de mise.

Exit les petites robes bien ajustées, les talons hauts et autres mignonneries.

Une des pièces maîtresse phare de ma garde de robe est le leggings puisqu'il me permet de porter jupes et robes en toute décence.

J'ai toujours été mitigée concernant la couture des basiques. J'en achète régulièrement et je les use généralement à la trame. Néanmoins je suis également attirée par l'idée du 100% home made... bref... entre les deux, j'ai des difficultés à choisir mon camp.

Et puis si on veut des motifs un peu sympas c'est quand même plus compliqué à trouver.

A la sortie de la collection automne/hiver 2016 d'Ottobre, je me suis laissée tentée par le magasine pour le patron du leggings qui a l'immense particularité de ne comporter que deux pièces.
Oui... la feignasse qui sommeille en moi a été séduite.

 Et bien la feignasse qui sommeille en moi est très heureuse de sa trouvaille. Il arrive au niveau de la taille naturelle et team petites jambes oblige, j'ai du enlever 5 cm en bas!!!
L'élastique est juste replié sur le bord et fini par un zigzag comme l'ourlet du bas. Autant dire que c'est plié en moins de 20 min.

Je l'ai réalisé en taille 40 mais sans ajouter de marges de couture (sans commentaires...) dans un joli jersey tout doux anthracite à pois trouvé à Saint Michel il y a des lustres.

Il faut juste que je modifie un peu la courbe au niveau de la cheville pour éviter ce petit flottement mais je crois que la patron est adopté pour l'usage que je souhaite en faire. J'émets néanmoins quelques doutes si des raccords de motifs horizontaux sont à réaliser.




Mes fesses en photo c'est cadeau

Le crash test a été validé sans jupe ou robe mais à vélo pour une jolie balade autour du lac.



Alors pour vous couture des basiques ou non?
Pour moi cela est en lien direct avec la réflexion de Clo sur les travers de la couture (par ici son nouveau blog).
C'est pas passionnant comme projet mais ça a le mérite d'être utile.
Dans la même idée, je couds aussi pour mon mini qui renouvelle sa garde robe plus vite que moi.
Mais surtout mon arme secrète, ce sont mes copines qui récupèrent beaucoup mes cousettes et du coup, je peux réalimenter mon armoire et continuer à assouvir mes pulsions sans trop me poser de questions.

samedi 23 septembre 2017

Givre

Voici bientôt un mois que la collection Automne/ Hiver de Deer and Doe est sortie. Elle est composée de la robe/top Givre en jersey, d'une réédition de la célèbre robe Bleuet (version smarties par ici) et de la jupe Azara.

Pour ma part, je n'ai acquis que Givre convaincue par son potentiel parfait patron de base.



Givre est un patron de robe/ Top très près du corps, on peut même dire carrément moulant. Il peut être cousu avec et sans empiècement (le décolleté est beaucoup plus important sans empiècement)  et avec ou sans manches. Autant dire que le nombre de variantes possibles pour ce patron est important. De plus, il est utilisable, pour le coup, en toutes saisons. Et je ne parle même pas des hackings possible en modifiant la jupe par exemple.


J'ai beaucoup apprécié la conception modulaire du patron qui fait que l'on peut mettre bord à bord les pièces du patron sans avoir à redécalquer pour les différentes versions. C'est très astucieux.

Comme d'habitude, le patronage est nickel et les repères coïncident parfaitement.

3 versions ont été cousues:

- robe sans empiècement dans un jersey léopard acheté au marché Saint Michel
- top avec empiècement jersey cerf / noir Dresowka
- robe avec empiècement gris/ noir en provenance du marché Saint Michel (gris) et Dresowka (noir) qui est l'inverse du modèle de présentation.

Pour les 3 versions, l'assemblage est réalisé à la surjeteuse et les finitions d'ourlet à la recouvreuse.
Le patron est d'une rapidité déconcertante à coudre.



Concernant le haut, j'ai eu une petite déception car j'ai mal plié mon tissu dans le dos et le raccord horizontal n'est pas nickel sur l'un des côtés. 

Cette robe léopard est sans doute ma version favorite.

 Comme je voulais absolument coudre une robe avec empiècement, j'ai opté pour deux unis en stock et je ne regrette pas. Cette pièce est un parfait petit basique très facile à accessoiriser.

J'essaie la couleur mais j'ai du mal, vraiment du mal... pourtant j'aime le tissu!!!



Ce qui m'a étonnée sur le patron c'est que l'empiècement des manches commence quelques centimètres plus loin que ceux du buste et pourtant... une fois portée l'alignement est parfait. IL n'y a pas à dire, le patronage c'est un métier!!!


Comme la version léopard est celle que je porte le plus, voici quelques associations avec des pièces de ma garde robe pour démontrer toute la polyvalence de cette robe en terme de look!!!

 





Voilà donc sans surprise, c'est un modèle que je recommande fortement.
Vous ai-je convaincu?

A très bientôt.