vendredi 23 mai 2014

La sacro sainte fête des mères

S'il est une tradition bien ancrée, c'est celle de la fête des mères...
En classe, il était de coutume de proposer aux enfants la fabrication d'un petit cadeau à cette occasion.
Je constate que si cela tient à coeur de beaucoup de mamans, côté enseignant cela est beaucoup plus compliqué compte tenu de l'évolution de la société et de la complexité des modèles familiaux...
Même lorsqu'on annonce la fabrication d'un cadeau pour "ceux qu'on aime" ou "la fête des parents", les enfants font rapidement le lien. Très souvent une petite voix s'élève dans le fond de la classe qui dit: "Moi ça ne sera pas pour ma maman, j'en ai plus de maman, tu le savais qu'elle était morte maîtresse? Elle s'est pendue l'année dernière." ou quand les poèmes lus à la classe commencent par "Papa, je ne t'ai jamais rencontré, tu m'as abandonné quand j'étais bébé..." . Et là tu regardes le bout de tes chaussures, ton paquet de nouilles et ton tube de paillettes, encore le bout de tes chaussures et tu te promets que l'année prochaine, c'est terminé que tu leur éviteras cette journée de calvaire.
Sauf que les enfants eux-mêmes ne le voient pas de cet oeil...
Depuis le début de la semaine, mes loustics me tannent toutes les 10 minutes. C'est quand j'ai commencé à jeter des dessins de coeur avec "je t'aime maman", coloriés en douce dans les bureaux, ornés de fleurs chapardées sur l'arbre du voisin jouxtant la cour, j'ai (encore) craqué...
J'ai juste dit qu'on allait fabriquer un objet (et que non, ce n'était pas pour la fête des mères) mais qu'ils pourraient le ramener chez eux et en faire ce qu'ils voulaient.
Compte-tenu du délai, un projet court s'imposait sans peinture, sans collage... après examen du matériel d'art plastique de cette classe ( je suis remplaçante), j'ai réussi à trouver des supports de porte-clés en nombre suffisant (yes!!!). Quelques chutes de cuir et chutes de tissu plus tard, les petits kits créatifs étaient prêts.
Les élèves étaient ravis mais peut-être un peu petits encore (CE1-CE2) pour un résultat plus solide... les noeuds c'est compliqué!!!





















9 commentaires:

  1. Très mignons !!!c'est vrai que les histoires familiales sont de plus en plus difficile...mais je pense que oui, c'est important même pour eu x de faire ce genre de présent ! En tout cas, moi, maman je dit BRAVO à la maitresse même (surtout) remplaçante ! MERCI de vous occuper de nos bouts de chou.

    RépondreSupprimer
  2. Bibou a fait sa pré-rentrée ce matin. Cela m'a donné une petite idée de ce que tu peux vivre au quotidien... Effectivement passionnant mais parfois si compliqué... Les problèmes des grands dans la bouche des enfants.
    En tout cas ces porte-clefs sont superbes, vive la fête de ceux qu'on aime!

    RépondreSupprimer
  3. Merci!!! C'est un boulot très prenant... et complexe c'est sûr... mais en même temps c'est le propre de l'humain tout ça ;)!!!

    RépondreSupprimer
  4. Ah la la... oui, c'est un vrai problème que m'a déjà expliqué la maitresse de Loulou 2 et j'approuve le contournement de cette fête. C'est devenu chaud par contre quand Loulou 1 est revenu avec quelque chose et pas Loulou 2... hum hum.... Je trouve que tes petits porte-clés sont très sympas, c'est une idée excellente même sous la contrainte et au moins les mamans/ et ceux qui les recevront pourront vraiment les utiliser!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, et oui c'est chaud... pauvre Loulou2...

      Supprimer
  5. bonne appréhension des choses que de dire "bricolette à rapporter chez soi et à offrir à qui vous voulez" ! je n'imaginais pas vraiment les cas si problématiques !

    RépondreSupprimer
  6. Pourtant malheureusement, j'ai vraiment l'impression que ça devient la norme quand je me ballade dans les écoles... il faut dire que je suis dans un secteur pas très favorisé.
    Quand les enfants choisissent eux même le destinataire, parfois c'est pas la maman et la ça peut piquer aussi!!! ;)

    RépondreSupprimer
  7. jolis bricolages! les enfants appréhendent plus facilement et différemment tous ces problèmes de société! il me semble qu'ils sont demandeurs de ces petites attentions!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certains se contentent de les appréhender mais pour d'autres il s'agit de leur quotidien et pas de "problèmes de société"... quotidien dans lequel ils sont en train de se construire... Mais oui tu as raison, ils aiment beaucoup les petits bricolages!!!

      Supprimer